dimanche 29 juin 2008

Fêtes de Mant 2008


dimanche 22 juin 2008

Histoire et Patrimoine


Histoire et Patrimoine


« Histoire et Patrimoine de Mant » sur le web



Un site original sous la forme d'un vieux livre à feuilleter qui nous présentera l'histoire et le patrimoine de Mant. L'internaute n'aura qu'à tourner les pages ou à naviguer depuis la table des matières.
Voici le lien.


Présentation


La création en 2001 de la section Histoire et Patrimoine permettait de réunir autour d’Odette Castaignos, auteur de la monographie « Mant d’hier et d’aujourd’hui », un groupe de bénévoles passionnés par l’histoire (la grande et la petite) du village de Mant et de ses environs. L’objectif affiché de cette section était de compléter les recherches effectuées par Odette sur le passé du village.

Depuis six ans, l’essentiel de notre activité concerne la préhistoire. En effet, dès le paléolithique (âge de la pierre taillée ou pierre ancienne), l’homme est présent sur le territoire de la Chalosse et du Tursan. Un des témoins emblématiques de cette occupation est, bien entendu, la dame à la capuche trouvée dans la grotte du pape à Brassempouy. Notons, tout de même, que de nombreux tumulus présents sur le territoire chalossais témoignent aussi d’une occupation relativement importante, ce qui fait dire à certains archéologues que la Chalosse serait « un Périgord en puissance ». Il n’est donc pas surprenant que les premiers mantois aient été des hommes préhistoriques, comme en témoigne le matériel lithique (paléolithique, mésolithique et néolithique) trouvé sur le territoire de la commune.
Dans ce cadre, la sauvegarde de ce patrimoine constitué d’outils en silex et en quartzite est un souci majeur de notre section. Aussi, avons-nous appris l’art de la collecte du matériel de surface, sous la houlette de Patrice Mercadal, un gersois qui a su nous transmettre sa passion de la préhistoire. Il ne s’agit pas de supplanter le travail des archéologues mais seulement de protéger les différents objets trouvés ; le respect de quelques règles simples, lors de la collecte, pourrait à terme permettre d’envisager une étude scientifique du site :

* localisation de l’objet trouvé sur la parcelle,
* lavage soigné des éléments recueillis,
* marquage obligatoire de chaque pièce : numéro cadastral de la parcelle et date, (éventuellement, initiales de l’inventeur)
* identification et classement des pièces

En 2005, le conseil municipal de Mant a mis à notre disposition une salle dans laquelle sont rassemblés les objets collectés. Cette salle de travail est meublée par des vitrines dans lesquelles nous avons mis les pièces les plus significatives (bifaces en silex et quartzite, racloirs, grattoirs, pointes de flèches, couteaux, lames, lamelles, haches polies), les autres pièces étant classées dans des tiroirs sur des rayonnages. La mise à disposition de l’ordinateur de l’ACAM nous a permis d’optimiser le classement des différentes pièces (fichier photographique de mensuration pour chaque outil) et de répertorier de façon exhaustive les parcelles « sources ».

Passe-temps de quelques illuminés qui jouent aux archéologues durant leurs heures de loisirs en ramassant des « cailloux » sans intérêt ? Rien n’est moins sûr !! En effet, les échanges que nous avons pu avoir avec quelques archéologues (François Didierjean de l’institut Ausonius à Bordeaux ou François Bon, maître de conférences à l’Université de Toulouse) confirment l’intérêt de notre travail. La perspective d’une étude scientifique complète visant à identifier les spécificités éventuelles de la période préhistorique en Chalosse n’est pas à écarter.
En 2007, une partie des outils collectés a fait l’objet de deux expositions temporaires intitulées « le village de Mant : un autre Brassempouy !!! » à la Maison de la Dame de Brassempouy.
samedi 21 juin 2008

Fêtes de la musique 2008


Fête de la Musique 2008 à Hagetmau

 Fête de la Musique 2008 à Hagetmau

Samedi 21 juin au soir, une dizaine de danseuses du cours de danses sévillanes de l'ACAM de Mant, se sont produites dans les rues d'Hagetmau lors de la Fête de la Musique 2008, principalement au restaurant "Le Jambon".
Philippe LABADIE et son épouse ont offert le repas au groupe qui les remercie pour leur accueil.
(voir toutes les photos)


vendredi 20 juin 2008

Voyage ACAM de juin 2008 - NEW YORK

DE MANT A MANHATTAN, LA TRAVERSEE DE L'ATLANTIQUE POUR RETROUVER «NOTRE» ABBAYE, C'ETAIT LE 4 JUIN 2008 !
 
New York City - Les Cloisters - Vendredi 6 juin 2008 à 14h30
Le groupe ACAM dans la salle capitulaire de Notre Dame de Pontaut
Plus de photographies du voyage


L'Abbaye de Pontaut à Mant (Landes) à 5857 km de NYC.
A Mant, à New York :
Mant, village dynamique de 275 habitants, situé au sud du département des Landes, dans le canton d’Hagetmau compte dans son patrimoine, une abbaye cistercienne du 12ème siècle : l’abbaye de Pontaut. La salle capitulaire de cette abbaye, véritable joyau du moyen-âge fût acquise par Rockefeller en 1930 et démontée pierre par pierre pour être reconstruite selon le plan d’origine aux « Cloisters », annexe du Metropolitan Muséum of Art à NYC. Les membres de l’association culturelle de Mant ont décidé l'année dernière, de réaliser un vieux rêve de 10 ans : traverser l’atlantique et retrouver leur salle capitulaire.
Eh bien, c'est dans la matinée du 4 juin que 40 habitants du canton d'Hagetmau, dont 21 mantois ont décoller de Pau pour se poser à New-York. 5 jours de plaisirs à Big Apple : visite de Manhattan, de la statue de la Liberté, d'Ellis Island, des Cloisters, une messe Gospel le dimanche matin à Harlem.

Un peu d'histoire tout de même sur notre abbaye de Pontaut :

A l’ombre de la forêt qui couvrait, autrefois, la plaine du Luy de France, l’abbaye de Pontaut fut fondée en 1151. Comme en témoignent les nombreux procès retrouvés dans les archives, les riches possessions de cette abbaye suscitèrent jalousies, différends et chicanes. Elle fût incendiée et, en partie démolie pendant les guerres de religion du 16ème siècle. A la révolution, comme les autres biens du clergé, l’abbaye fut vendue. Aujourd’hui, il en reste l’église, propriété privée, transformée en bâtiment agricole dont on peut voir la façade nord et sa rosace et la salle capitulaire au cœur de Manhattan.
La bibliothèque scientifique du Metropolitan Muséum of Art possède déjà la monographie d'Odette CASTAIGNOS remise par Marie-Christine, Aurélie et Michel, des mantois d'adoption, en mission de reconnaissance aux Cloisters le 11 septembre 2004. Après la visite, Marie-Christine avait dit qu'il serait bien de revenir avec des mantois. Le 6 juin 2008, elle était une nouvelle fois dans la salle capitulaire entourée de 21 mantois dont Odette et de 18 amis des villages voisins. C'était super!
Leslie T., responsable Medieval Art & The Cloisters du Metropolitan Muséum of Art avait annoncé le 16 mai à Michel, notre président, qu'elle viendrait accueillir personnellement le groupe mantois dès son arrivée aux Cloisters. Leslie a tenu sa promesse et s'est rendue disponible pour accueillir le groupe chalossais très chaleureusement. Ils étaient tous très émus.
vendredi 6 juin 2008

Voyage à New-York en juin 2008


ACAM
40700 MANT

Archives